Zaynab Nasri

Oujda (Maroc), 1986

Zaynab Nasri vit et travaille à Oujda. L’installation sonore et vidéo In-Existence (2015) est une rencontre entre l’homme et son reflet, vu de l’intérieur. Entrer dans cet espace d’In-Existence impose un isolement volontaire et de se livrer aux sons de textes dits simultanément et à une vidéo d’imagerie médicale projetée sur un mur. Emprunter un chemin d’inexistence, c’est effleurer toutes ses existences éteintes, peut-être disparues ou celles qu’on voudrait retrouver ; c’est aussi se risquer à s’anéantir un moment afin de s’engouffrer au plus profond de soi, là où le silence refuse de nous taire. Diplômée de l’École Nationale d’Architecture de Rabat, Zayneb Nasri est architecte au sein du Département des études de l’Agence Urbaine d’Oujda, en charge du Service de l’aménagement et du transport. Elle a également encadré l’atelier audiovisuel de la Licence professionnelle « Médias et communication interactive », à la Faculté des Lettres de l’Université Mohammed Ier. Responsable du projet Dar Elajeb, lors de la 5éme édition du festival Orient’art Express à Oujda, sur le thème Ne pas se séparer du Monde, en 2014, elle a participé à l’exposition itinérante Femmes et religions, points de vue de femmes du Maroc, à la galerie FanDok à Rabat, en 2015.

in-existence Zaynab nasri dans artistes 2