www.Orient-a.com

expo1_Layer 1

Riwaq Al Founoun (la galerie d’art d’Oujda)


Artistes : Yasmina Benari, Mohamed Bourouissa, Abdelkrim Doumar, Houda Ghorbel, Hee-Won Lee, Sarah Mauriaucourt, Ahmed Mattougui, Lauren Moffatt, Lawrence Weiner

Ouverte depuis l’été 2008, Riwaq Al Founoun D’Oujda située boulevard Moulay Al Hassan se présente comme un cube blanc à l’intérieur. De l’extérieur, elle se distingue par ses matériaux composés de bois stratifié et de verre. C’est l’une des plus belle salle d’exposition d’art au Maroc, édifiée sur deux niveaux avec dépendances pour projeter des vidéos ou installer des oeuvres contemporaines.

Depuis son ouverture, les arts plastiques avec toutes ses composantes ont connu un développement sans précédant à Oujda. Driss Rahhaoui, artiste plasticien et directeur de ce lieu, y a développé une programmation de qualité.

Riwaq Al Founoun est sous la tutelle de la Direction Régionale du Ministère de la Culture.

lycée-omar-ibn-abdelaziz

Lycée Omar Ibn Abdelaziz


Artistes : Jean-Christophe Ballot, Stéphanie Béghain & Olivier Derousseau, Charles Boussion, Frédéric Fourdinier, Olga Gaupmann, Séverine Hubard, Claude Rutault,
Lawrence Weiner, Ian Wilson.
Le lycée Omar Ibn Abdelaziz, qui se situe au cœur de la ville d’Oujda, a vu le jour en 1915 sous le nom de «Lycée des garçons». Ce n’est qu’à partir de l’année scolaire 1956-1960 qu’il a été rebaptisé «Lycée Omar Ibn Abdelaziz».
Cet établissement a formé un grand nombre des élites et de cadres supérieurs qui ont occupé des postes clés dans les domaines politique, économique, administratif et diplomatique et a accueilli des élèves issus de différentes nationalités (Marocains, Algériens et Français), et appartenant à différentes confessions (islam, christianisme et judaïsme)
expo3_Layer 3

La galerie du théâtre Mohamed VI


Artistes : Hassan Badreddine, Albert Clermont, Abderrahmane Doukkane, Abdelkrim Doumar, Chris Marker, Freddy Mutombo, Zaynab Nasri

Inauguré officiellement par le roi Mohammed VI le 25 juillet 2014, cet édifice se veut le plus grand théâtre du Maroc. Son édification est indissociable des grands chantiers lancés dans la région de l’Oriental depuis le discours royal du 18 mars 2003. Elle s’inscrit pleinement das cette vision qui souhaite faire de la ville d’Oujda un pôle important en matière de création artistique.
Ce théâtre est constitué d’une grande salle de spectacles à quatre étages. Elle est conçue pour accueillir 1.200 spectateurs. Le bâtiment comprend également cinq loges pour comédiens et sept salles pour abriter différentes activités : un atelier pour les arts plastiques, des salles pour répétition théâtrale, de musique, de danse, des conférences ; une autre polyvalente ainsi qu’une salle de documentation et de presse.
Cet espace d’envergure est doté d’une galerie d’exposition bien équipée. Espace modulable pour accueillir des expositions classiques de peinture, sculpture ou photo

expo4_Layer 4

La bibliothèque Sharif Al Idrissi


Artistes : Stéphanie Béghain & Olivier Derousseau, Olga Gaupmann, Séverine Hubard, Claude Rutault, Lawrence Weiner, Ian Wilson

La bibliothèque Charif Al Idrissi, créée en 1956 faisait partie du petit réseau de bibliothèques publiques modernes du siècle dernier.

L’emplacement de l’actuelle bibliothèque se trouve dans une belle demeure marocaine qui appartenait au Pacha de la ville d’Oujda à l’époque du protectorat.

Les visiteurs pénètrent dans cet espace par une entrée aux allures de Ryads marocains. Un immense patio avec des proportions équilibrées adapté pour des lectures poétiques et des installation d’oeuvres contemporaines. Son grand salon de style ottoman avec sa mezzanine pourrait accueillir des projections vidéo comme des oeuvres de toutes natures.

Sa terrasse qui donne sur les jardins et la muraille historique de la ville est un voyage dans le temps. Cette ancienne résidence de caractère ne demande qu’à être valorisée et actualisée aux besoins culturels de la ville d’Oujda.
47graphie mais également des projections vidéo ou des installations contemporaines.

expo5_Layer 5

La Villa Verte


Artistes : Ahmed Aajour, Claude et Clovis Prevost. Architectes : Fatiha Harnaf, Noureddine Mbarki, Zaynab Nasri

Le « Dialogpunkt Deutsch » occupe les lieux de la «Villa Verte».

Il comprend une bibliothèque et des espaces d’exposition. Ce lieu authentique et bien équipé offre un cadre de travail très agréable, il a pour objectif de promouvoir les échanges maroco-allemands ainsi que le respect mutuel des deux cultures. Des manifestations artistiques et culturelles s’y déroulent en collaboration avec le Goethe-Institut Maroc.

De nombreuses expositions thématiques autour des arts visuels, de l’architecture et de la mode sont présentées régulièrement.

Ce lieu est une plus-value certaine pour l’infrastructure culturelle à Oujda et dans la région de l’Oriental.

expo6_Layer 6

L’Institut français de l’Oriental


Artistes : Randa Maroufi

Cette galerie se trouve sur le site de l’Institut français du Maroc à Oujda. L’institut est un des onze établissements composant le réseau culturel de l’Ambassade de France dans le Royaume. Cet établissement existe depuis 1995 et il a intégré, avec le Service de coopération et d’Action Culturelle dont il relevait, l’Institut français du Maroc au 1er janvier 2012.

Malgré sa petite taille, cette galerie a joué, depuis plusieurs années, un rôle important dans la
promotion et la valorisation des artistes locaux sans pour autant négliger l’ouverture sur des
pratiques artistiques nationales et internationales.

11

Le café Colombo


Artiste : Netty Radvanyi

Le café Colombo, compte parmi les cafés les plus anciens de la ville d’Oujda. Il a accompagné  naissance de la nouvelle ville dans les années vingt du siècle dernier et a su s’imposer comme un lieu incontournable de l’élite oujdie. Son savoir faire dans le domaine de la pâtisserie orientale et international ainsi que les glaces proposées lui confère une aura qui dépasse les frontières de la ville.

Son décor hétéroclite, amassé et accumulé au fil du temps, reste intact, presque figé, et crée une ambiance particulière qui nous renvoit à l’histoire de la ville. Ce café presque centenaire fait partie du patrimoine d’Oujda.

10.1

Dar Sebti


Artistes : Sebastian Diaz Morales

Construit en 1938 près de la Medina, le Palais de Dar Sebti abrite aujourd’hui le Centre d’Etudes et de Recherche sur la musique Gharnati, musique arabo-andalouse à laquelle Oujda dédie chaque année, au mois de juin, un festival international. Ce merveilleux édifice est également le lieu privilégié des festivités de la région et accueille expositions, réceptions et autres événements culturels.

lycée-mehdi-ben-barka-inte-3-2016

Lycée Medhi Ben Barka


Artiste : Abderrhamane Zenati
Jusqu’en 1973, le lycée « Technique », première appellation faisait partie du lycée Omar Ibn Abdelaziz. Le Lycée « Technique Maghreb Arabe » et ensuite « Mehdi Ben Barka », est un établissement public d’enseignement technique secondaire. Il assure, depuis sa création, l’enseignement et la formation dans divers domaines : industriel, commercial et scientifique. En 1985 a été créée la première section de l’enseignement des arts plastiques et appliqués. Cette section et la seule formation qui dispense une formation artistique au niveau de la région de l’Oriental. La majorité des artistes de la région en sont issus.