Lawrence Weiner

New-York (États-Unis), 1942

Lawrence Weiner vit et travaille à New York et à Amsterdam. À la fois matérielle et immatérielle, Opus 15 est une œuvre manifeste de l’art conceptuel qui propose de dépasser la notion d’objet pour concevoir l’œuvre d’art. Elle est présentée ici sous
la forme d’un texte sur un mur, mais pour l’artiste l’œuvre peut aussi être construite par la personne qui la prend en charge, ou bien encore non réalisée. Associée à deux autres Statements présents dans le patio de la bibliothèque Sharif Al Idrissi, ce sont les liens historiques entre art plastique et texte qui sont mis en avant, un écho poétique au travail du calligraphe comme à celui de l’architecte.
Il est l’une des figures centrales de l’art conceptuel. En 1960 il quitte New-York et traverse les États-Unis en stop. Arrivé en Californie, il réalise une série d’explosions au TNT dans le parc national de Mill Valley près de San Francisco. C’est sa première exposition. Fin avril 1968, Weiner est invité à participer à une exposition collective au Windham College à Putney dans le Vermont. Weiner y présente Agrafes, Piquets, Corde, Gazon. Les étudiants, furieux de ne rien comprendre, détruisent la sculpture. Weiner accepte la réaction des étudiants. Il décide alors de ne plus jamais se retrouver dans la position dominante de l’artiste et met en place sa déclaration d’intention :
- 1. L’artiste peut construire le travail
- 2. Le travail peut être fabriqué
- 3. Le travail peut ne pas être réalisé
- Chaque proposition étant égale et en accord avec l’intention de l’artiste, le choix d’une des conditions de présentation relève du récepteur à l’occasion de la réception.
unnamed