Claude Rutault

Les-Trois-Moutiers (France), 1941

Claude Rutault vit et travaille à Vaucresson (Hauts-de-Seine).
En marge de l’art conceptuel, Claude Rutault élabore depuis 1973, une œuvre singulière centrée sur la notion de « définition méthode », énoncé programmatique qui préexiste à la réalisation de l’œuvre. Parmi la pluralité de propositions que développe l’artiste, une pratique affirme sa permanence : l’équivalence chromatique de la toile et du mur. La définition méthode n° 13 présentée à Oujda, par sa radicale simplicité, joue avec la monumentalité d’un mur de l’ancien réfectoire du lycée
Omar Ibn Abdelaziz. L’œuvre, qui emprunte sa peinture à la rue, entre en dialogue avec les éléments d’apparats caractéristiques de l’architecture de style néo-mauresque : sol carrelé, galerie supérieure ouvragée, plafond à caisson central, menuiseries donnant sur le patio. La toile ramène à l’échelle et à la fragilité de la condition humaine.
Rutault