Albert Clermont

Rennes (France), 1954

Albert Clermont vit et trvaille à Dunkerque. Les pierres sont nomades est une série de 96 photographies de blocs de roche utilisés pour empierrer une digue près de Dunkerque (France). Roulés par la mer, ces rochers exhibent leur solitude avant qu’une nouvelle tempête ne les reprenne. Cet intérêt pour ce qui est déplacé au fil de l’eau conduit l’artiste à une importante collecte photographique de dispositifs « signés » observés en Bretagne, puis au Mali où ces groupements d’objets relèvent du rituel individuel. La série Monument : Rite-Social, témoigne des traces laissées sur la place publique par des revendications collectives. En 1998, Albert Clermont fait son tout premier voyage au Mali. Cette rencontre avec l’Afrique nourrira désormais tout son travail. En premier lieu photographique, ce travail explore des sujets divers comme les architectures, les objets, les paysages… Mais l’artiste s’attelle également à la création d’installations et de vidéos, comme pour faire écho aux images fixes. À cela viennent s’ajouter, dès 2002, des entretiens réalisés avec des personnalités maliennes du monde de l’art.

albert_clermont