Abdelkrim Doumar

Oujda (Maroc), 1957

Abdelkrim Doumar vit et travaille à Oujda. Un monde de papier se développe devant nous : pages de magazines, papier photographique, feuilles de dessins. Tel un virtuose, Abdelkrim Dounar glisse d’un support à l’autre et peuple ses représentations de personnages plus ou moins inquiétants, utilisant différentes techniques : la peinture, la photographie, le frottage. Nous sommes face à un théâtre, celui de la comédie humaine. Les apparitions voisinent, recouvrent et finalement colonisent les personnages imprimés et issus d’images de presse ou de mode. Le thème de la vanité est central dans son œuvre.
Au-delà, c’est un dialogue mystique qui apparaît entre l’artiste engagé dans la représentation du quotidien et son double navigant dans les heutes sphères, à la recherche du souffle divin. Le ciel de son théâtre est rapidement changeant, passant tour à tour du soleil à l’orage.

abdelkrim Doumar